WannaCry, ce protège contre le racket numérique [12/05/2017]

Des dizaines de milliers d’ordinateurs, dans au moins 99 pays, ont été infectés vendredi 12 mai par un logiciel malveillant nommé Wannacry.

Résultat de recherche d'images pour "wannacry"

Des entreprises et des institutions publiques, dont des hôpitaux au Royaume-Uni, l’opérateur télécoms Telefonica en Espagne, ou bien encore Renault en France.

A l’origine de cette vague de cyberattaques, un programme informatique de type “rançonciel” (ransomware, ou logiciel de racket numérique) qui rend son contenu inaccessible à son propriétaire, afin de lui réclamer une rançon de 300 dollars (environ 274 euros) à payer en bitcoins, pour le déverrouiller.

Cette méthode d’extorsion est aujourd’hui très prisée par les hackers. Et pour cause : ce type d’attaque est relativement facile à faire et peut rapporter gros.
Plusieurs mesures peuvent être prises afin de limiter les infections sur votre ordinateur. 

Source : Wannacry – rançonciel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.